La révolution de Jamie

juin 1, 2011 § Poster un commentaire

◊ Talkin’ about a revolution

Vous connaissez probablement Jamie Oliver, cuisinier britannique prodigue au service de sa majesté, papa de 4 enfants aux noms, heu, disons originaux (Poppy Honey, Daisy Boo, Petal Blossom et Buddy Bear – mais bon il fait ce qu’il veut). Avant je n’étais pas super fan de Jamie, je trouvais qu’il en faisait un peu trop avec pas assez (je coupe 2 tomates et j’ajoute de l’huile d’olive et hop voici une salade de tomates miam-miam) mais depuis sa « food revolution » je dois dire que j’éprouve aujourd’hui beaucoup de respect à son égard et je voulais faire un billet sur ce sujet. Je m’éloigne ici un peu de l’alimentation des tout petits car la révolution de Jamie s’adresse aux enfants plus grands et puis il fait sa révolution aux US, pays de tous les vices culinaires. Mais comme les bonnes et surtout les mauvaises habitudes se prennent vite et tôt, c’est dès maintenant que nous, jeunes (ou moins jeunes d’ailleurs) parents, devons être conscients des dangers qui guettent nos petits bouts. Et ça m’est égal si Mr Oliver le fait pour l’argent, la gloire ou une volonté réelle de faire une différence (et pourquoi par les trois?), son message est essentiel: nous, parents, devons éduquer nos enfants sur l’alimentation: c’est une question de survie.

Cette « Food Revolution » est basée sur une idée forte et simple: le fait que pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la nouvelle génération fait face à la perspective d’une vie moins longue que celle de ses parents, à cause notamment d’une alimentation trop riche, trop grasse, trop fabriquée, trop transformée. Elle prône donc un retour aux bases: connaissances des aliments, apprentissage de la cuisine, utilisation de produits frais, éducation des enfants.

Certes les habitudes alimentaires des petits Américains peuvent nous sembler extrêmes (des enfants qui prennent de la pizza au petit dèj à la cantoche de l’école, qui ne savent pas distinguer une tomate d’une pomme de terre, les petites briques de lait pour enfant qui contiennent autant de sucre qu’une canette de cola etc…), mais elles finissent toujours par s’exporter, il n’y a qu’à regarder le paysage de la restauration pour s’en rendre compte. Nous bénéficions d’un bel avertissement. A nous donc de ne pas l’ignorer.

◊ En savoir plus:

– Le programme « Food Revolution » s’accompagne d’une série télévisée diffusée sur les chaînes britanniques et américaines ainsi que d’un site internet (en anglais of course).

– Vous pouvez visionner une présentation (22 minutes environ) de Jamie Oliver sur sa « Food Revolution » ici. La vidéo est en anglais mais vous pouvez activer le sous-titrage en français (ou en « québécois » :D ) comme ceci:

Publicités

Où suis-je ?

Entrées taguées habitudes sur Les petits appétits des petits, petit à petit....